Les chantiers de l’Atlantique

 

 

Les Chantiers Navals de l’Atlantique se situent à Saint-Nazaire (44 -France), ville-port dans l’estuaire de la Loire. Ils côtoient le port de pêche, l’ancienne base sous-marine allemande et diverses autres activités portuaires, lesquelles s’étendent jusqu’aux communes de Montoir de Bretagne et de Donges (pétrole, gaz, céréales, chimie…).

Cette entreprise possède des savoir-faire de haut niveau technologique et une expérience mondiale. Elle assure toute la chaîne de fabrication, de la conception à la mise en service. Ses compétences multiples concernent aussi bien les navires civils et militaires que les installations de production d’énergies marines. Elle possède sa propre école de formation à ses métiers de soudeur et de chaudronnier.

Ces prises de vue ont été réalisées au cours des cinq dernières années au fil de mes déambulations, sans intention d’en faire une série. Elles se présentent comme des parcelles, de lieu, d’objet, de temps : des bouts de paquebots par ci, des perspectives par là, au gré de la météo. Et puis est née l’envie de les réunir et de continuer à enrichir l’ensemble au fil du temps.

Le principe est simple : construire le plan d’un bateau et de ses contenus (de l’hélice aux porte-manteaux), le découper en blocs 3 D, les construire à terre, les assembler, mettre à l’eau, essayer en mer, livrer. C’est bien entendu beaucoup plus compliqué.

Pourquoi un tel sujet dans ma rubrique « architecture » ? Explication en photos =>

 

Un portique pouvant soulever des charges de 1400 tonnes.

 

Les blocs sont construits sur des espaces spécifiques à côté de la cale.

 

 

Les blocs sont acheminés et positionnés au centimètre près dans le bateau.

 

Le puzzle 3D prend forme.

 

 

Il y a quasiment autant de voyageurs (6300) que d’habitants dans la commune voisine de Donges. Auxquels s’ajoute l’équipage (1700).

 

Livraison aux chantiers navals par voie SNCF de rouleaux de tôles d’acier laminé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut de page

Accueil