Guerlédan

 

 

Assécher un lac tous les trente ans pour entretenir son barrage hydroélectrique ? voici celui de Guerlédan (Bretagne – France) et son ancienne vallée, noyée pour une mise en service à partir des années 1920 =>

 

Le lac de Guerlédan et son barrage dépourvus d’eau.

 

Carcasse en bois d’un bateau autrefois coulé.

 

Tambour de machine à laver le linge servant de piège à anguilles.

 

Au ras d’une écluse recouverte de vase desséchée par le soleil.

 

Pneu de tracteur agricole à demi noyé dans la vase.

 

Logement dans l’écluse d’un ancien arceau d’amarrage.

 

Arbre mort épousant la forme du mur de la maison de l’éclusier.

 

Un bidon rouillé effondré sur lui-même.

 

Toujours un petit filet d’eau coulant au fond de la vallée morte.

 

Un arbre mort couché au fond de la vallée.

 

Une écluse participant à la régulation du débit de la rivière avant que ne soit construit le barrage.

 

Canoé coulé.

 

Le hameau de l’éclusier.

 

Lever du jour dans la brume. Six mois après l’assec, la végétation a déjà repris ses droits.

 

 

Haut de page

Retour aux insolites

Accueil